AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les petites PME du junior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
ABP
PeeWee
PeeWee


Messages : 388
Date d'inscription : 02/01/2016

MessageSujet: Re: Les petites PME du junior   Ven 27 Jan 2017, 07:52

[quote="Paul poirier"]
ABP a écrit:


Pk pis????
C'est comme sa dans la plupart des domaines non?


Les domaines sont différents car ils obéissent à des marchés et des produits différents. Ici (LCH), on adresse à un marché des joueurs de l'élite d'âge junior. Ces joueurs ont un statue variable, x, y ou z. N'oublions pas que, contrairement aux sports amateurs, les 60 équipes vendent autour de 10 millions de tickets par années.

Le sport amateur offre à l'élite une forme de salaire disons aux mérites. Sans entrer dans le menu détail, les négos à ce chapitre sont internationales plus souvent qu'autrement. Dans la LCH on a un modèle de revenus tout aussi variable, c'est évident. Le statut des joueurs de la LCH reste à définir puisqu'une poursuite est adressé au tribunal.
Revenir en haut Aller en bas
Amphipode
Bantam
Bantam
avatar

Messages : 1509
Date d'inscription : 01/04/2010
Localisation : Bas du fleuve

MessageSujet: Re: Les petites PME du junior   Ven 27 Jan 2017, 09:43

Le constat qui me saute au yeux c'est que dans la Q à part 5-6 marchés (Québec, Hlfx, St-Jean, Moncton, BB ?, Shawi ?) qui dégage vraiment des profits ?

À Rimouski on est passé, en 20 ans, de 5000 spectateurs à environ 3000. Les frais d'exploitations on fait la courbe inverse.

On peut facilement penser que 5 à 10 marchés sont en situation qui varie de précaire à au minimum font à peine leur frais.

C'est pas pcq 4-5 gros marché font beaucoup d'argent que la ligue est en santé financière; et faut pas se conter d'histoire les foules sont encore plus à la baisse depuis peut-être 5 ans.

Je comprends très bien le but recherché (la syndicalisation), mais enlève 3 équipes (-70 jobs) et les joueurs ne sont pas plus avancés. Les personnes qui mène ce combat ne sont pas celles qui perderont ces "jobs". Et ne nous racontant pas d'histoire des marchés pour la Q y en pas de disponible (TN, USA, 3 rivières...).

L'ouest et l'Ontario ont beaucoup plus de gros marché que la Q (bien que certains petit marché on également de la misère à suivre$$- lire ici Euro et américains et frais pour jouer dans la ligue), il est évidant que Portland ou London font beaucoup d'argent "sur le dos" des joueurs. Comment peut-on comparer Bathust, Val d'or ou même Rimouski avec ces villes ??
Revenir en haut Aller en bas
ABP
PeeWee
PeeWee


Messages : 388
Date d'inscription : 02/01/2016

MessageSujet: Re: Les petites PME du junior   Ven 27 Jan 2017, 10:19

Amphipode a écrit:
Le constat qui me saute au yeux c'est que dans la Q à part 5-6 marchés (Québec, Hlfx, St-Jean, Moncton, BB ?, Shawi ?) qui dégage vraiment des profits ?

À Rimouski on est passé, en 20 ans, de 5000 spectateurs à environ 3000. Les frais d'exploitations on fait la courbe inverse.

On peut facilement penser que 5 à 10 marchés sont en situation qui varie de précaire à au minimum font à peine leur frais.

C'est pas pcq 4-5 gros marché font beaucoup d'argent que la ligue est en santé financière; et faut pas se conter d'histoire les foules sont encore plus à la baisse depuis peut-être 5 ans.

Je comprends très bien le but recherché (la syndicalisation), mais enlève 3 équipes (-70 jobs) et les joueurs ne sont pas plus avancés. Les personnes qui mène ce combat ne sont pas celles qui perderont ces "jobs". Et ne nous racontant pas d'histoire des marchés pour la Q y en pas de disponible (TN, USA, 3 rivières...).

L'ouest et l'Ontario ont beaucoup plus de gros marché que la Q (bien que certains petit marché on également de la misère à suivre$$- lire ici Euro et américains et frais pour jouer dans la ligue), il est évidant que Portland ou London font beaucoup d'argent "sur le dos" des joueurs. Comment peut-on comparer Bathust, Val d'or ou même Rimouski avec c'est ville ??


L'entreprise du hockey junior est une activité que les élu(e)s des villes apprécient pour plusieurs raisons défendables. Donc, les cités aiment encourager financièrement leurs clubs de plusieurs manières. Plusieurs modèles d'encouragements sont envisageables, sont connus et d'autres plus secrets. Passons.

Les clubs professionnels ont besoin de main-d'oeuvre. La mondialisation fait en sorte que le bassin de joueurs est presque sans fin. Ces organisations ne se gênent pas de recourir à la matière première des clubs, même les meilleurs éléments. Imaginez la perte de revenu d'un Beauvilliers à Shawinigan, d'un Marner, Matthews. Voilà pourquoi les ligues majeurs devraient s'impliquer beaucoup plus dans le financement des équipes juniors. Le font-elles suffisamment ?

Nous avons là (LCH) une organisation autonome qui gère de manière structuré avec comme appât principal, les circuits majeurs. Les autres facteurs sont plutôt secondaire, oui la passion, l'aspect émotif soit la couleur de l'équipe, l'appartenance à un groupe de jeunes, etc...

Le but recherché dans ce recours est une forme d'union représentative des besoins d'un jeune joueur de hockey. Toutes les élites du sport ont leurs représentants, presque tous ont un gérant en plus. Les gouvernements ont donc des actions à poser. Il est temps que tout ce beau monde établisse des règles claires afin que notre sport national retrouve sa réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Fred Labonté
PeeWee
PeeWee
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: Les petites PME du junior   Mer 05 Avr 2017, 11:35

Les athlètes amateurs ne seront pas considérés comme des employés au N.-B.




Le président-directeur général des Sea Dogs de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick, Trevor Georgie, a déclaré : « Nous avons toujours cru que nos joueurs ne sont pas des employés, et nous sommes heureux que le gouvernement du Nouveau-Brunswick le confirmera. Plusieurs autres provinces ont fourni la même exemption. »
Revenir en haut Aller en bas
chsb
Junior Majeur
Junior Majeur


Messages : 4436
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: Les petites PME du junior   Mer 05 Avr 2017, 20:35

ABP a écrit:
Amphipode a écrit:
Le constat qui me saute au yeux c'est que dans la Q à part 5-6 marchés (Québec, Hlfx, St-Jean, Moncton, BB ?, Shawi ?) qui dégage vraiment des profits ?

À Rimouski on est passé, en 20 ans, de 5000 spectateurs à environ 3000. Les frais d'exploitations on fait la courbe inverse.

On peut facilement penser que 5 à 10 marchés sont en situation qui varie de précaire à au minimum font à peine leur frais.

C'est pas pcq 4-5 gros marché font beaucoup d'argent que la ligue est en santé financière; et faut pas se conter d'histoire les foules sont encore plus à la baisse depuis peut-être 5 ans.

Je comprends très bien le but recherché (la syndicalisation), mais enlève 3 équipes (-70 jobs) et les joueurs ne sont pas plus avancés. Les personnes qui mène ce combat ne sont pas celles qui perderont ces "jobs". Et ne nous racontant pas d'histoire des marchés pour la Q y en pas de disponible (TN, USA, 3 rivières...).

L'ouest et l'Ontario ont beaucoup plus de gros marché que la Q (bien que certains petit marché on également de la misère à suivre$$- lire ici Euro et américains et frais pour jouer dans la ligue), il est évidant que Portland ou London font beaucoup d'argent "sur le dos" des joueurs. Comment peut-on comparer Bathust, Val d'or ou même Rimouski avec c'est ville ??


L'entreprise du hockey junior est une activité que les élu(e)s des villes apprécient pour plusieurs raisons défendables.  Donc, les cités aiment encourager financièrement leurs clubs de plusieurs manières.  Plusieurs modèles d'encouragements sont envisageables, sont connus et d'autres plus secrets.  Passons.

Les clubs professionnels ont besoin de main-d'oeuvre. La mondialisation fait en sorte que le bassin de joueurs est presque sans fin. Ces organisations ne se gênent pas de recourir à la matière première des clubs, même les meilleurs éléments.  Imaginez la perte de revenu d'un Beauvilliers à Shawinigan, d'un Marner, Matthews.  Voilà pourquoi les ligues majeurs devraient s'impliquer beaucoup plus dans le financement des équipes juniors.  Le font-elles suffisamment ?

Nous avons là (LCH) une organisation autonome qui gère de manière structuré avec comme appât principal, les circuits majeurs.  Les autres facteurs sont plutôt secondaire, oui la passion, l'aspect émotif soit la couleur de l'équipe, l'appartenance à un groupe de jeunes, etc...

Le but recherché dans ce recours est une forme d'union représentative des besoins d'un jeune joueur de hockey.  Toutes les élites du sport ont leurs représentants, presque tous ont un gérant en plus. Les gouvernements ont donc des actions à poser.  Il est temps que tout ce beau monde établisse des règles claires afin que notre sport national retrouve sa réputation.

Tu es déconnecté de la réalité si tu crois que les équipes juniors ont les moyens financiers de payer des amateurs.
Je dirais plutôt que les plus grands hypocrites dans ce débat sont des agents de joueurs et des avocats avides obnubilant des parents et des jeunes avec des règlements judiciaires mirobolants à venir.
La réalité de la situation est exactement ce que le Gouvernement du Nouveau-Brunswick vient de voter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les petites PME du junior   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les petites PME du junior
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les petites PME du junior
» les petites nouvelles des poles
» besoin de conseils pour un gt junior
» Petites brutes
» KTM 50 SX Junior

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nous Les Fans :: Sports :: Hockey de la L.H.J.M.Q.-
Sauter vers: